Gisele Amantea

Montréal

 

Gisele Amantea

Montréal

Vers en bord de route est composée d’une collection d’œuvres situées à proximité de l’autoroute 20. Chacune d’elles consiste en une série de panneaux ordonnés de manière à former des vers traduits en abénakis, en français et en anglais.

L’œuvre fait référence aux panneaux publicitaires placés par l’entreprise Burma-Shave le long des autoroutes canadiennes et américaines entre la fin des années 1920 et les années 1960. Ici, l’artiste a composé trois vers avec lesquels elle tente à la fois de saisir l’esprit et l’approche rhétorique des panneaux originaux et d’interroger l’idée selon laquelle l’espace entre Montréal et Québec est « vide ». L’usage par l’artiste de ces langues amène une portée politique au projet et fait directement référence au peuple abénakis qui habitait jadis ce territoire.

On reconnaît l’œuvre de Gisele Amantea pour son interdisciplinarité ainsi que pour la variété et l’originalité de ses matériaux, de ses formats et de ses procédés. Elle explore les questions entourant les genres, les classes sociales, la nostalgie, la mémoire et notre relation aux espaces publics et privés.

L’artiste tient à remercier Monique Nolett-Ille qui a traduit les vers en abénakis, Mathieu O’Bomsawin, directeur général du Musée des Abénakis, Daniel Gauthier Nolet, directeur du Conseil des Abénakis d’Odanak pour leur support et leur collaboration, ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec).

site web


œuvres antérieures

At the end of the visible spectrum

2014 | Approx. 200 m2 | photo Richard Max-Tremblay

Galeries des arts Visuals, Quebec City, QC. Manif d’art 7

Remember the Ladies

2014 | 270 x 1970 cm | photo Steve Farmer

Owens Art Gallery, Sackville, NB.

Faux Site, Museum (migrant)

2017 | Impression jet d'encre d'archive | Taille de l'image 15.2 x 30.5 cm ; taille de la feuille 47 x 56.5 cm

œuvre Truck Stop

Vers en bord de route | 2017

à venir